< Retour

Mal de dos, le mal des chantiers

26 octobre 2018

Insights

Mal de dos


Il n’y a pas qu’un type de mal de dos, il y a malheureusement plein de façons d’avoir mal au dos. Les salariés du BTP en savent quelque chose. Dans le secteur de la construction, près d’un salarié sur deux est susceptible de travailler dans des conditions qui vont favoriser l’apparition de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). D’ailleurs, les TMS sont la première cause de maladie professionnelle dans le BTP en France.


Déplacer ou porter de lourdes charges, faire levier, soulever, se baisser, voici les gestes du quotidien des ouvriers sur les chantiers. Ces mouvements, répétés tous les jours pendant des années, surtout s’ils sont mal exécutés, peuvent finir par occasionner des douleurs plus ou moins gênantes, temporaires ou persistantes. La région des lombaires, en bas du dos, est la plus touchée. Mais, selon la posture, le mal de dos peut également affecter les régions dorsales ou cervicales.


Le mal de dos peut entraîner des arrêts maladie pouvant, dans les cas les plus sévères, déboucher sur un handicap irréversible et une incapacité à travailler. Sans parler de ces cas extrêmes, il est très fréquent que le mal de dos contraigne le professionnel dans son activité au quotidien. 

L’organisation du travail peut être perturbée notamment en cas d’arrêt maladie et les conséquences financières peuvent, bien entendu, être lourdes, notamment si les absences entraînent des pénalités de retard. 
Il est donc dans l’intérêt des chefs d’entreprise de mettre en oeuvre des moyens de prévention efficaces pour leurs salariés. Une bonne organisation des chantiers peut permettre d’éviter le port répété de charges trop lourdes et des mouvements inutiles. Avoir les matériaux à disposition et à la bonne hauteur réduit les risques physiques liés à la manutention. Les équipements, tels que des accessoires de levage ou de manutention, de par leur usage quotidien, constituent un autre moyen non négligeable d’améliorer les conditions et le confort de travail. Leur usage permet de prévenir la pénibilité et les risques d’accidents au travail.


La gamme Armorgard offre de nombreuses solutions permettant de lutter contre le risque de troubles musculo-squelettiques. Rubble Truck est une benne à gravas basculante d’une capacité maximale de 400 litres permettant de déplacer sans peine des charges conséquentes. PipeRack est un rack de stockage mobile très facile à manœuvrer et conçu pour le stockage de tuyaux, profilés et chemins de câble sur les chantiers. La station de découpe CuttingStation et les établis TuffBench et Mobile TuffBench, quant à eux, permettent de travailler et d’effectuer des découpes à la bonne hauteur, sans avoir à courber le dos. Il existe une solution Armorgard à chaque problématique.  Armorgard a toujours mis un point d’honneur à observer les gestes des ouvriers sur les chantiers afin de comprendre au mieux leurs contraintes et pouvoir ainsi développer les solutions les plus ergonomiques qu’il soit.