Back to industry insights
Catégorie:

Insights

Rendez-vous amoureux: 08/04/19

7 conseils pour la manutention manuelle

Manutention manuelle conseils

Transporter du matériel ou des matériaux, sur l’épaule ou à bout de bras, monter des étages, décharger un camion… des gestes du quotidien sur les chantiers et dans les ateliers qui sollicitent les membres et le dos des professionnels du BTP. Plus du tiers des accidents du travail entraînant une absence de travail de plus de trois jours sont imputables à une mauvaise manipulation manuelle. Pourtant, il est possible de limiter les effets des manutentions.

L’article R.4541-2 du Code du travail précise que l’ "on entend par manutention manuelle, toute opération de transport ou de soutien d'une charge, dont le levage, la pose, la poussée, la traction, le port ou le déplacement, qui exige l'effort physique d'un ou de plusieurs travailleurs”.

La définition des manutentions manuelles de charges, et les seuils déclenchant la prise en charge par le dispositif de pénibilité, n’ont pas été modifiés par le décret de décembre 2015. Il s’agit toujours de prendre en compte les actions suivantes :

A.

Lever ou porter charge unitaire de 15 kg 600 heures / an
Pousser ou tirer charge unitaire de 250 kg 600 heures / an

Déplacement du travailleur avec la charge

ou prise de la charge au sol ou à une

hauteur située au-dessu des épaules

charge unitaire de 10 kg 600 heures / an

B.

Cumul de manutentions de charges 7,5 tonnes / jour 120 jours / an

 

Nous avons donc listé sept conseils pour la manipulation manuelle, qui vous aideront à maîtriser les bases :

1.    Quand l’utilisation d’équipements de manutention manuelle n’est pas possible, ne soulevez pas plus de 25 kg à la fois et n’approchez pas la charge à plus de 25 cm de votre corps. Gardez le dos bien droit.

2.    Évitez de vous pencher au niveau de la taille et essayez de soulever avec un «ancrage solide», c’est-à-dire avec vos pieds écartés de la largeur des épaules ou plus. Cela vous rendra plus stable. Ne soulevez pas avec les bras tendus, gardez les coudes pliés pour minimiser l’effort sur votre dos. Si vous devez mettre le poids que vous portez sur le sol, essayez de garder les épaules, les hanches et les genoux pointés dans la même direction, pliez les genoux plutôt que le dos.

3.    Privilégiez des matériaux avec des conditionnements permettant de répondre aux exigences ci-dessus. Par exemple, optez pour des demi-sacs au lieu de sacs pleins ou distribuez le contenu des sacs pleins dans des récipients appropriés.

4.    Stockez les matériaux à lever à une hauteur appropriée.

5.    Ce n’est pas seulement le poids, mais la taille et la forme d’un objet qui peuvent le rendre difficile à transporter. Par conséquent, si possible, divisez les charges en morceaux plus petits et plus faciles à déplacer.

6.    Essayez de toujours garder les genoux pliés lorsque vous sortez des sacs ou des cartons d'un véhicule et veillez à garder votre dos bien droit lorsque vous les soulevez.

7.    Lorsqu’ils sont disponibles sur un chantier, privilégiez l’utilisation d’équipements d’aide à la manutention comme les chariots conçus pour stocker et déplacer des plaques de plâtre, des équipements de stockage sur roues pour manutentionner des tuyaux et des bennes à gravats roulantes pour la évacuer déchets et gravats.

En savoir plus, sur le site de l’OPPBTP : https://bit.ly/2TvtTbl